Ingénieur généraliste : option biomédical

# SANTÉ
# IMAGERIE MÉDICALE
# HOPITAL NUMÉRIQUE
# INSTRUMENTATION INTELLIGENTE POUR LE DIAGNOSTIC ET LE SOIN
# SYSTÈMES EMBARQUÉS
# OBJETS INTELLIGENTS
# ANALYSE DE DONNÉES, BIG DATA
# SYSTEMES D'INFORMATION DE SANTÉ

Nous assistons aujourd'hui à une croissance très importante des technologies médicales, qui constituent un des marchés du futur les plus en vue pour l'informatique et l'électronique. Le génie biomédical est une application des principes et des techniques des sciences de l'ingénieur dans le domaine de la biologie et de la médecine visant notamment au développement d'appareils utilisés pour le diagnostic et le traitement des patients. Au sens large, ce domaine est un mélange de médecine, de biologie, d'ingénierie et de physique.

L'Ecole d'ingénieur ESEO a été l'une des rares écoles d'ingénieur à proposer une option Biomédical et à travailler avec des centres de recherche, en partenariat avec des facultés de médecine notamment à travers le nouveau cycle "licence santé" avec l'université d'Angers, et la passerelle Pass'Ingé Paces ESEO.

Formation ingénieur biomedical

Objectifs de la formation ingénieur option biomédical

L'objectif est de former des ingénieurs électroniciens et informaticiens dans les domaines de la biologie et de la médecine. Leur mission est, entre autre, d'assurer le lien entre les scientifiques et les médecins grâce à de solides connaissances scientifiques et technologiques et leur compréhension du milieu de la santé. Ce parcours transversal met l'accent sur l'acquisition, le traitement et la manipulation de données physiologiques.

Compétences de l'ingénieur biomédical

Cette option, pluridisciplinaire, s'appuie sur les compétences traditionnelles et les points forts de l'école en électronique, systèmes embarqués, traitement du signal et de l'image ainsi qu'en informatique. Il est complété par des connaissances de base dans le domaine des sciences du vivant comme la biologie, la physiologie ou l'anatomie, par exemple. Une attention particulière est portée sur la connaissance de l'entreprise et du système hospitalier et en particulier sur les aspects réglementaires et législatifs.

Secteurs professionnels et emploi

Les débouchés et les domaines d'activités visés par cette formation vont des établissements de santé (CHU, cliniques, etc.) aux grands groupes industriels du secteur médical (General Electric, Siemens, Philips) en passant par les PME et PMI du domaine et les centres de recherche en génie biomédical.

Quelques exemples de métiers des ingénieurs ESEO : Ingénieur d'application ; Ingénieur d'études et de R&D des dispositifs biomédicaux ; Ingénieur technico-commercial ; Ingénieur réglementation ; Ingénieur de recherche ; Ingénieur maintenance appareillage médical et formation ; Consultant expert ; Consultant junior ; Ingénieur technico-commercial ; etc.

Formation - nombreux projets

-Semestre 8 : Anatomie, physiologie ; Biologie ; Physique ; Signaux et images ; Imagerie ultrasonore ; Analyse de données ; Projet de synthèse sur le traitement de l'image médicale ; Projet de synthèse sur un système embarqué ; Langage C++
-Semestre 9 : Médecine nucléaire, IRM / RMN, radiologie X ; Système d'information de santé ; Projet de synthèse sur l'analyse de données biomédicales ; conduite de projet ; Projet de synthèse sur l'analyse par éléments finis ; Projet industriel et conduite de projet ; Hygiène des surfaces et volumes ; Sémiologie et raisonnement médical.

 

En savoir + : mathieu.feuilloy@eseo.fr - Détail des programmes : documentations

 
 
bio 3 bio 4